Licence professionelle MEEDD
Licence en alternance


Réseaux électriques et réseaux de télécommunications - Licence professionnelle en alternance Créée en 2012, la licence professionnelle EGEE fait peau neuve  en 2016 et change de nom :

– Par soucis d’harmonisation avec les dénominations nationales des Licences Professionnelles, elle change de mention pour devenir la Licence Professionnelle Maîtrise de l’Energie, Electricité, Développement Durable (MEEDD). L’Eco-Gestion de l’Energie Electrique reste le cœur des compétences de la formation : le programme permet d’acquérir une double compétence inédite: une spécialisation dans le domaine des réseaux électriques  associée aux réseaux de communications informatiques. – Elle s’enrichit dans son offre de formation pour satisfaire des demandes des entreprises dans le domaine de l’Eco-Gestion des Réseaux de Fluides où les problématiques d’économies d’énergies sont aussi cruciales que dans les réseaux électriques. L’objectif de la Licence Pro MEEDD est de former des techniciens et assistants d’ingénieurs aux métiers de  la gestion intelligente des énergies.

Cette formation est accessible uniquement en alternance

Ce professionnel travaille dans le domaine des Réseaux d’Énergie Électrique ou des Réseaux de Fluides (eau, gaz, froid, vapeur, air comprimé, …) .

Il exerce son métier dans les secteurs suivants :

–     Réseaux d’Énergies –     Réseaux intelligents (Smart-Grid, Smart-Water) –     Industries, Transports, Urbanisme, Habitat, … –     Energies renouvelables

Les structures d’accueil:

–     les bureaux d’études et d’ingénierie –     les producteurs, les exploitants et les distributeurs d’énergie –     les grandes entreprises industrielles et PME de tous secteurs –     les services publics et collectivités –     les cabinets d’audit énergétique –     les sociétés de service de grandes entreprises –     les équipementiers et les installateurs

Le diplôme préparé permet de prétendre aux emplois suivants :

Assistant Ingénieur Responsable Projet Technicien de bureau d’études Agent de maîtrise Technicien de contrôle Technicien de maintenance.

COMPÉTENCES ET SAVOIRS ACQUIS

Établir un diagnostic énergétique d’une installation, d’un bâtiment, d’une entreprise. Proposer des solutions dans le but d’économiser des ressources énergétiques et être capable d’évaluer la rentabilité des investissements à réaliser, tout en respectant les normes européennes sur l’environnement. Déployer des réseaux de capteurs communicants à différents niveaux: à l’échelle d’un bâtiment, d’un quartier, d’une ville ou d’un territoire, afin de contrôler les réseaux d’énergie et d’en améliorer les performances. Superviser un réseau avec les outils informatiques actuels,  analyser et diagnostiquer le comportement d’une installation. Installer et maintenir des équipements dans un réseau d’énergie. Maîtriser les techniques de management de l’énergie

UE0 : Harmonisation (30h – 3 crédits ECTS)

Mathématiques, Électricité, Échanges thermiques Dimensionnement d’Installation Electrique, Informatique Industrielle

UE1 : Communication et Culture d’Entreprises (90h – 9 crédits ECTS)

Connaissance de l’entreprise, Gestion de projets, Qualité, Anglais, Préparation à l’insertion professionnelle

UE2 : Eco-Gestion de l’Énergie Électrique et Réseaux de Fluides (60h – 6 crédits ECTS)

Aspects environnementaux, sociaux et juridiques de l’énergie, Réseaux intelligents (Smart-Grid, Smart-Water), Economies d’énergie, Energies renouvelables, Eco-conception, Développement Durable

UE3 : Connaissances Techniques des Réseaux Électrique(1) et des Réseaux de Fluides(2) (110h – 11 crédits ECTS)

(1) Production, Transport, Conversion et Distribution de l’Energie Electrique ; Motorisation, Variation de vitesse, Eclairage (2) Constitution, Fonctionnement, Exploitation des Réseaux d’eau, de vapeur, de gaz ; Métrologie, Surveillance, Diagnostic et Optimisation

UE4 : Réseaux de communication – Réseaux de capteurs (80h – 8 crédits ECTS)

Réseaux de Communication, Réseaux Locaux Industriels, Réseaux de capteurs Mise en œuvre des technologies sans fils (Wifi, Zigbee, KNX, RFID, …) et filaires (CPL, …)

UE5 : Supervision et Bases de Données (80h – 8 crédits ECTS)

Réseaux en Gestion Technique du Bâtiment, Logiciels de supervision, Bases de Données MySQL Mise en œuvre de démonstrateurs

UE6 : Formation en entreprise: (9 semaines sur 4 périodes de Septembre à Février – 5 crédits ECTS)

Immersion progressive dans l’entreprise Réalisation de missions adaptées à la durée des périodes d’alternance

UE7 : Formation en entreprise: (25 semaines de Mars à Août – 10 crédits ECTS)

Période permettant à l’alternant de réaliser un ou plusieurs projets techniques tout en participant pleinement aux activités de son service d’accueil

LES PÉRIODES D’ALTERNANCE

La première phase de l’immersion en milieu professionnel :

L’étudiant doit démontrer sa capacité à mettre en situation les outils techniques disponibles sur un cas concret de l’entreprise. Le ou les sujets abordés pendant cette période portent sur des sujets techniques en lien avec la formation. Des outils de communications, d’organisation et de synthèse sont également nécessaires. Cette mise en situation professionnelle lui permet de montrer sa capacité à travailler en équipe. Une soutenance et la rédaction d’un mémoire présentent l’entreprise et les différentes activités réalisées pendant les différentes périodes de l’alternance.

Pendant 6 mois, une immersion totale dans l’entreprise :

L’entreprise confie généralement un projet technique dont les contours sont bien définis ; l’étudiant doit mettre à profit les compétences et les connaissances techniques acquises, son dynamisme et son sens de l’organisation pour mener à bien cette mission dans un contexte professionnel. Une présentation orale et la rédaction d’un second mémoire rendent compte des aspects techniques de la mission réalisée : cahier des charges, progression, difficultés, résultats.

LE CALENDRIER DE FORMATION

Calendrier de l’alternance de la licence professionnelle Maitrise de l’Énergie, Électricité, Développement Durable

Le calendrier est téléchargeable dans zone « Téléchargement ».

Page Laurent

Responsable MEEDD


Jouvet Marc

Responsable Alternance

Objectifs de la formation

La Licence Professionnelle Maîtrise de l’Énergie, Électricité, Développement Durable

est un diplôme national de niveau II (60 ECTS) organisé exclusivement en alternance. La formation prépare aux nouveaux métiers en lien avec la maîtrise des énergies. L’objectif est de former des techniciens et assistants ingénieurs aux métiers de la gestion intelligente de l’énergie (Smart-Grid, Smart-Water) afin de leur permettre d’acquérir  une double compétence inédite : une spécialisation dans le domaine des Réseaux Electriques ou des Réseaux de Fluides associée aux réseaux de communications et au traitement informatique des données.

Informations

Candidats ayant un Bac+2 :

BTS :

Électrotechnique Systèmes Numériques Conception et Réalisation de Systèmes Automatisés Maintenance des Systèmes Fluides Energies Domotique Métiers de l’eau Assistant Technique d’Ingénieur Techniques Physiques pour l’Industrie et le Laboratoire Contrôle Industriel et Régulation Automatique.

DUT :

Génie Électrique et Informatique Industrielle Génie Industriel et Maintenance Réseaux et Télécommunications Génie Thermique et Énergie Mesures Physiques.

L2 dans le domaine des Sciences pour l’Ingénieur.

VAE :

Accès également possible par Validation des Acquis Personnels et Professionnels (VAPP) ou par Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) et aux adultes en reprise d’études.

Que permet la taxe d’apprentissage ?

La Taxe d’Apprentissage permet le financement de dépenses engagées pour l’enseignement technique et professionnel.

Pour les formations initiales technologiques et professionnelles :

– Achat de machines et matériels utiles aux formations technologiques,
– Acquisition de matières premières devant être utilisées par les étudiants,
– Acquisition de matériel pédagogique à usage exclusif de l’enseignement technique et professionnel,
– Rémunération de conférenciers,
– Dépenses occasionnées par la visite de sites industriels ou commerciaux correspondant à la formation,
– Entretien du parc des machines,
– Les frais d’installation des machines,
– Les frais de mises en sécurité des machines,
– Le règlement d’une fraction de l’énergie consommée par le parc machines.
– Pour les formations par l’apprentissage

Important :

Vous devez spécifier sur le formulaire fourni par l’organisme collecteur la somme versée ainsi que la formation bénéficiaire.

Lors de votre versement, merci de nous renvoyer le formulaire d’avertissement dûment complété – disponible dans la plaquette de la taxe d’apprentissage.

L’Université de Limoges remercie toutes les entreprises qui lui versent la taxe d’apprentissage et qui, de ce fait, participeront à la formation de leurs futurs personnels.

Plaquette de la taxe d’apprentissage + informations